Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 septembre 2006

Maman !

De retour de vacances, en voiture avec ma mère, j'avais mal au coeur dans la voiture, et on traversait le Massf Central, ma mère me dit  :

"Je vais tout droit dans les virages parce que tu as mal au coeur..."

J'ai trouvé cela excellenticime, non ? 

Commentaires

si c'est pas une bonne mère ça... et paf la montagne!

Écrit par : Dernier Exilé | lundi, 04 septembre 2006

Trop fort, non ?

Écrit par : Laurenn | mardi, 05 septembre 2006

Là, je t'avoue que ça m'a bien fait rigoler. C'est en effet excellentissime... Comme quoi les mères sont toujours pleines de bonnes attentions et de bons conseils.

Béné

Écrit par : Bénédicte | dimanche, 10 septembre 2006

Merci de partager cet éclat de rire, alors que franchement, je me sentais super mal ce jour là !

Alors, tu es de retour à Paris ? T'as vu, il fait beau, youpi :-)

Écrit par : Laurenn | dimanche, 10 septembre 2006

Non, je suis à Marseille. je suis rentrée le week-end dernier jusqu'à mardi soir puis retour dans le sud. Je ne me sens pas trop bien dans cette nouvelle mission. Je pense rentrer vendredi prochain à Paris pour le week-end. Je profite du week-end pour poster ce que j'avais écrit cette semaine. Je n'ai pas de nouvelle pour le théâtre.

Écrit par : Bénédicte | dimanche, 10 septembre 2006

Ca ressemble à quoi ta mission ? Raconte ;-) !
C'est gentil à toi de me tenir informée pour le théâtre. J'ai peut-être trouvé grâce au lien que m'a donnée Elise. Il faut que je rappelle lundi.

Écrit par : Laurenn | dimanche, 10 septembre 2006

J'encadre une équipe dans une société en cours de restructuration. Il y a beaucoup de formation, je remonte les infos et on met en place une stratégie pour la nouvelle organisation sur laquelle nous travaillons. Chacun à un service et on est sous la coupe d'un type imbu de lui même et qui ne me semble pas très bon. On est tous nettement meilleurs que lui, mais c'est un copain de la direction. Autant dire que c'est frustrant et que je ne pensqe pas qu'on bossera dans les meilleures conditions.

Tu as bien de la chance, j'aimerai bien aller buller sur le pont avec Olivier cet aprèsm...

Écrit par : Bénédicte | dimanche, 10 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.