Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 octobre 2006

Glasgow

A Glasgow, en Ecosse, habite ma soeur de coeur, l'amie que j'avais rêvé avoir et que j'ai, depuis maintenant 9 ans... Te rends-tu compte ?

Nous nous sommes rencontrées en pays étranger où je me suis fait ma première entorse, d'ailleurs ! C'est vraiment d'actualité !

Un matin de cette semaine, particulièrement intense, tu m'as envoyé un mail, comme chaque jour, et j'ai failli pleurer devant cet écran gris et triste, tout en travaillant...

Tu m'avais bouleversé. Alors, c'est devenu urgent que je te dise ici.

Pourquoi ? Parce que même si tu sais combien tu m'es chère, précieuse, proche, j'ai la gorge nouée lorsque je pense à toi, lorsque je sais ce que tu réalises, ce que tu fais, ce que tu vis... 

... et je suis tellement fière de t'avoir comme amie, de t'avoir près de moi, de te savoir toujours présente, toujours là, lorsqu'il le "faut" ou pas, ou quand tu sais que je me perds ... ou pas ;-)

Je ne te remercierai jamais assez de tout ce que tu m'as permis de réaliser, d'advenir, toutes ses discussions intenses par mail depuis que tu es là-bas, ces coups de téléphone, même épisodiques...

... mais qui alors durent, durent des heures pour notre plus grand bonheur, car ils nous permettent à toutes les deux d'avancer dans nos réflexions personnelles, de confronter nos idées, et d'avancer.

Nous avançons sur le chemin de la Vie, de façon différente, mais sommes là l'une pour l'autre, nous ne nous jugeons pas, nous apprécions les qualités de l'une et l'autre et ses défauts.

Nous partageons nos points de vue, nos différences, mais avec l'intelligence du coeur...

Plus nous avançons sur le chemin de la Vie, plus nous découvrons combien nous avons des points communs, combien nous sommes en mesure de nous entre-aider autant que possible, et plus nous nous aimons.

Grâce à toi, j'ai appris à exprimer des mots doux, rassurants, à mesurer certains propos, à m'affirmer sur le plan professionnel (l'histoire de la fenêtre, mémorable !), et personnel.

D, ce post est pour toi, mon Amie, chère à mon coeur tu es, et je sais que tu le resteras encore longtemps... je formules à ton égard tous les meilleurs voeux de bonheurs et de joies...

 

Commentaires

Coucou Sophie!
tres bel hommage...
c'est tres beau de ta part d'exprimer a cette amie ce que tu ressens pour elle, sans raison particuliere...
gros bisous

Écrit par : dyane | lundi, 30 octobre 2006

Merci à toi d'y réagir ;-)
Dire aux gens qu'on aime qu'on les aime me semble tout "bonnement" essentiel... La définition de la Vie ?
Voilà ;-)

Écrit par : Laurenn | jeudi, 02 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.