Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 février 2007

Viser l'harmonie

Pendant longtemps, je ne voyais, je ne vivais que pour la performance, ma performance.

Cela se traduisait par un mot : la rapidité.

Pendant longtemps, j'ai eu un surnom "Speedy Gonzales" et on me disait "speed" ; moi, je rétorquais "dynamique", ce qui était plus proche de la vérité, ma vérité.

Sauf que je me suis noyée, je me suis perdue dans cette performance, soyons clair et honnête !

La 1ère alarme a été mon accident du dos. Après un scanner de ma colonne et à force de vouloir comprendre et d'expliquer l'origine de ma douleur (je me suis mise à lire des bouquins spécialisés en bibliothèque médicale !), j'ai compris que ce que j'avais n'était pas grave mais qu'il s'agissait de la 1ère fois où mon corps me demandait de l'aider, de l'aimer et surtout de l'écouter.

Ce que j'ai fait... Mais cela n'a pas été suffisant puisqu'il y a eu l'épisode "entorse"...

Et quelle entorse (vous connaissez l'histoire par coeur) !!!

Et il s'agit de la 2ème alerte, alors depuis, j'ai revu tout mon fonctionnement, toute ma façon de vivre, d'appréhender les choses, les événements et tutti quanti...

Autant il y a 18 mois, j'avais 4 à 5 cours de salsa par semaine, et 3 voire 4 sorties salsa par semaine, plus beaucoup de marche dans Paris, et avant la salsa c'était la natation tous les 2/3 jours (environ une heure de dos crawlé) et à chaque fois, je visais la performance (toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus longtemps)... alors que mon corps demandait juste plus de calme et d'harmonie...

Mais maintenant, ce n'est plus cela, je vise d'abord l'harmonie, l'harmonie de ma pensée, de mon être, l'harmonie de mon monde, de celui dans lequel je vis, et l'harmonie autour de moi.

Si mes semaines recommencent à être chargées, je ne fais plus rien dans le speed car je le refuse systématiquement...

Ainsi, je reprends le sport de façon douce, des sports doux, la barre au sol et le stretching qui apaisent, détendent et correspondent bien à mon corps..

Je lis des livres doux, légers, j'écoute de la musique douce (violente aussi parfois !) que j'aime, qui apaise mon âme.

J'écris ici et ailleurs également.

Je décide de voir les gens que je souhaite et que j'aime.

Je décide de ce que je veux faire de ma vie, je décide de mon bien-être et tout tend vers cette harmonie qui me comble et me fait tant de bien.

J'ai le coeur et l'esprit sereins, apaisés, tranquilles...

Je m'endors avant l'arrivée du marchand de sable, bercée par la lumière bienveillante de My, l'huile essentielle de lavande sur l'oreiller, du magnésium en gélule et la tisane du dodo dégustée..;

Le bien-être infini, le calme, la douceur, la volupté.. 

Les commentaires sont fermés.