Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 juillet 2007

Colère

Comme je vous l’ai dit, j'ai reçu une mauvais nouvelle cette semaine : mon 3ème grand-père est décédé.

Le choc reste brutal car c'est toujours soudain d'apprendre la mort de qqn de proche quand bien même je m'y attendais depuis plus de 6 mois.

Non, ce que je retiens d’abord, c'est ma relation avec la mort qui a évolué, changé. Je l'ai acceptée comme faisant partie intégrante de la vie. La seule chose dont on soit sûr, c'est qu'on va mourir. On ne sait juste pas quand !

De là, toute déclinaison de la vie est possible, mais là n'est pas le sujet.

Je suis en colère, non contre la mort, mais contre les événements qui m'amènent à être présente aux obsèques.

En colère parce que je voudrais ne pas me jeter les yeux fermés dans la gueule du loup béante, dans les pièges semés par Smart, la malveillante, la jalouse... ce qui rend mes rapports avec l'Alpyne très sensible, trop sensible.

Il y a comme un choix, une dispute, un challenge, qui se met en place. Je fais TOUT pour que le scénario s'arrête, je le connais par coeur, je vois là où tout peut changer, je fais en sorte de faire tout arrêter, mais je sens les mauvaises pensées de Smart qui s'alignent pour aller là où elle le souhaite : m'enfoncer, me ridiculiser, me tromper, me menacer, me faire porter la responsabilité indirectement... de choses qu'elle aura provoquer...

Ce qui est dur, c'est de devoir contrer/lutter contre ces éléments à distance en ayant conscience que là, je joue ma crédibilité/mon joker.

Ce qui est difficile, c'est de savoir quelle position adoptée, quelle attitude conservée afin que ce que j'ai construit ne se retourne pas contre moi, comme cela a été le cas... à chaque fois avec l'Autre.

Sacré challenge, je vous dis pas !

Assommée par ces 6 heures de train le matin pour être présente à ces obsèques, la présence de Smart à celles-ci m'indispose au plus haut point, parce qu'elle s'est longtemps moquée de ma capacité à me re-créer une famille, à me créer ma 2ème famille, en plus de ma famille amicale...

Mais surtout ne pas entrer dans son jeu, ne pas entrer dans l’arène, rester la spectatrice de cette pièce, ces scénari que je connais par cœur et dont je sais comment maîtriser les débordements…

Mon grand-père adoptif comme je l'appelais est décédé cette semaine...

 

Les commentaires sont fermés.