Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 septembre 2008

Fragilité

L'inspiration est là, les mots aussi, mais je n'arrive pas à les poser ici !
 
Je réfléchis. Des événements récents me donnent à réfléchir, à m'interroger sur moi-même, ma condition, ma place dans le monde, dans la Vie, si ma vie actuelle me convient, me plaît, à m'interroger sur ce qu'on réalisé les autres, combien de temps cela leur a t'il pris, à m'interroger encore sur "comment construit-on qqch avec qqn ?", c'est quoi "la formule magique" qui fait que tout coule sereinement, le coeur apaisé ?
 
Et au détour de toutes ces questions, une vérité m'est apparue qui me fait - encore - froid dans le dos : la fragilité de la vie.
 
Je  n'aurais jamais pensé qu'une idée pareille traverserait mon esprit, moi qui, est toujours eu cette confiance indéfectible en la vie, son devenir etc, etc, là, elle me paraît fragile, tout me semble fragile, le temps, l'univers, mes idées, mes sensations, mes envies, mes désirs, mes souhaits et tant de choses encore...
 
Serait-ce parce que je suis à nouveau tout à fait moi-même que les choses m'apparaissent plus vraies, voire brutales ? L'envie de construire les choses, de fonder une famille, de demeurer à Paris, d'avoir un job un peu "exciting" et responsabilisant... Tout cela, est-ce bien utile ? Cela correspond à quoi ? Est-ce une futilité ? Une fuite en avant ? Une force ? Un miroir ??...
 
Le temps passe, la roue tourne, les nuages virevoltent mais le temps continue sa route et les feuilles d'automne seront bientôt là.
 
Au milieu de toutes ces interrogations, cette réalité et vérité qui m'est apparue, j'ai ré-écouté le cd que j'avais gravé suite au décès de Phil... Ce qu'il et triste, triste... J'en avais les larmes aux yeux, j'ai zappé les chansons une à une, et me suis promis de ne plus l'écouter mais de le garder...
 
Maintenant, j'écoute d'autres trucs bien plus jolis et tout doux, surtout : ça me fait penser à des berceuses, des mélodies qui font fermer les yeux de bonheur, de douceur, une fin d'été pleine de promesses... Promis, j'essaie de vous faire partager ces nouvelles musiques, tiens, en voici une !
 
 
podcast

Commentaires

Entre se foutre de tout et "paranoïser" sur le moindre incident, il y a de la marge!
Il n'y a pas de mal à être conscient, nous marchons sur oeufs, parfois certains se cassent, cela nous empêche pas d'avancer.

Écrit par : nj | mardi, 16 septembre 2008

-> NJ, je ne sais pas ce qui a déclenché en toi ce sentiment de jem'enfoutisme ? Je suis surprise !

Pour revenir à cette sensation/impression de fragilité, c'est très perturbant d'en prendre conscience et de conserver cette sensation...

Bises

Écrit par : Laurenn | mardi, 16 septembre 2008

la vie est fragile est c'est ce qui la rend d'autant plus précieuse !! je sais ce que j'écris là est d'une banalité affligeante mais c'est tellement vrai ! oh ! je vois que vous lisez en ce moment "le livre du bonheur ": je vois en souhaite à foison !!!

Écrit par : jean-philippe | mercredi, 17 septembre 2008

-> Jean-Philippe, je vous remercie de vos souhaits et vous les retourne. La fragilité de la vie la rend effectivement plus précieuse et loin d'être une vérité de La Palisse, vos mots m'ont permis de me rendre cette verité/réalité plus douce à mon oreille : merci ;-)

Écrit par : Laurenn | mercredi, 17 septembre 2008

Le morceau que tu as choisi illustre parfaitement bien ton texte. C'est de qui ? C'est très beau en tout cas.

Écrit par : Titus | vendredi, 19 septembre 2008

j'arrive tout juste, je range tout et j'arrive sur la blogosphère. plein de bisous et à trés vite!

Écrit par : nie | samedi, 20 septembre 2008

me revoilà.

finalement tu en dis assez ici pour que l'on comprenne ton cheminement. oui on se retrouve dans tes écrits : les mêmes craintes, les mêmes questionnements mais aussi cet espoir, ce combat.
essaie quand même de ne pas trop réfléchir à ce que tu vis, vis-le. (par rapport à ce que tu m'as raconté).

Écrit par : nie | lundi, 22 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.