Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 décembre 2007

Des souvenirs

7f022ea6cb9d92c293b634375b0ac5d7.jpgA n'en plus finir.

La pluie aurait  pu tout gâcher, il n'en a rien été.

J'ai passé une formidable soirée la semaine dernière et une belle journée samedi : des retrouvailles avec des gens que j'aime, des brownies au chocolat à se pâmer et mon sourire qui en a subjugué plus d'un !!

Hier soir, j'ai testé un cours de chacha que j'ai adoré et qui m'a redonné une envie irrésistible de danser chaque jour de la vie qui passe.

Et la musique entrainante sur FIP me fait prendre conscience à quel point et combien je suis liée à la danse, à la musique, à la légèreté de la vie et à toutes les promesses qu'elle offre.

En avant, me voilà !! 

PS : un immense merci à toutes celles et ceux qui m'ont laissé un gentil message ici et ailleurs pour mon anniversaire : j'ai été très touchée !

mercredi, 28 novembre 2007

Pocahontas, c'est fini

Eh oui, les bonnes et jolies choses ont une fin... Mes cheveux longs ne sont plus si longs que cela depuis ce we : j'ai mis fin à plus de deux mois de longs, très longs cheveux qui m'ont rendu la tête dans les nuages.

Ils m'ont aussi permis de retrouver, renouer avec de lointaines sensations, particulièrement, lorsque, plus jeune, je dansais et que je me faisais ce petit chignon de danseuse que j'abhorais fièrement...

Mais pendant ce temps de Pocahontas, mes cheveux, les vrais, ont aussi poussé et là, je les redécouvre : je n'ai pas arrêté de les regarder, heureuse de retouver leur douceur, leur couleur et de me retrouver encore plus... 

Un beau moment de joie !

La prochaine fois ? Je fais pleins de tresses sur ma tête brune et mon teint archi clair, un sacré contraste, je crois !

Arrivederci 

jeudi, 22 novembre 2007

Rien ne vaut

 
podcast

Comme le dit si bien Alain Souchon, rien ne vaut la vie car : pour pleins de raisons qui nous sont toutes personnelles...

Et moi, je dis, je pense que la vie est belle, à la condition (1ère ?) qu'elle nous corresponde, qu'elle nous plaise, qu'on fasse tout pour qu'elle nous ravive le sourire, le coeur et la tête, je ne veux pas être cette fille qui va se plaindre de ce qu'elle n'a ou pas, mais je veux être celle, je suis celle qui se réjouit de ces petits riens, de ce sourire échangé avec qqn que je ne connais pas, de ces moments intenses partagés avec mon défunt chat, les paysages d'une telle beauté (à mon sens toujours) que j'en ai eu les larmes aux yeux, les moments magiques que j'ai vécus depuis que je suis née, et tout ce que j'oublie mais pas les ami(e)s que je ne vois pas assez et qui me manquent !

Alors, n'oubliez pas que rien ne vaut la vie, et je pense qu'avec ce que vit Phil, je comprends encore mieux.

Alors, oui, un petit peu de légèreté dans la vie, des robes qui tournent, des jupes qui s'envolent, légères, des hauts semi-transparents, des écharpes longues et douces, des joues rosies par le froid ou le vent... et mon pas qui s'allonge dans Paris. 

mardi, 16 octobre 2007

Vivre

Pleinement sa vie
La parcourir avec délice

Voilà ce que je suis
Avec  un air de malice

Mes yeux bleus pétillent
De joies, de bonheurs

Surtout lorsque le soleil scintille
Ou que le ciel danse en apesanteur

58fc130ca46358f5bdfd57408d6666ed.jpg

Je suis vivante aujourd'hui, maintenant, demain, ce soir, et j'aime qui je suis, ce que je transporte avec moi, les pensées et réflexions qui m'agitent, et tout et tout encore.

La jalousie des autres et la tienne en particulier m'indifère tant que je t'ignore le plus royalement possible, et que cette ignorance accrue ton envie à mon égard voire ta jalousie, car tu te rends compte que tout ce que tu fais pour attirer mon attention ne la retient pas, tellement pas ...

Et là-bas, encore plus loin de toi, d'autres gens me font pareil, mais j'agis pareil, j'ai été à bonne école, et ils font les mêmes choses que toi.

Je ne me laisse ni surprendre, ni faire, ni avoir, mais je reste sur mes gardes et prudente, et sereine car je sais que ce que je fais là, maintenant, tout de suite, est bon, et que pour l'avenir, je sème mes petits cailloux de bonheurs qui viendront égayer ma route future et la rendre encore plus jolie et belle.

Chaque jour contient son lot de bonheurs et si on est suffisamment attentifs, on les voit clairement : ils nous sourient...

dimanche, 30 septembre 2007

Et voilà

a60d4831aca74864dfe905a7f2ba93c2.jpg

 

C'est vraiment fini. Minouche n'est plus. Il a rejoint le Royaume des Chats pour l'éternité mais restera mon chat chéri, préféré, celui que j'ai le plus aimé (en même temps, je n'en ai eu qu'un, facile !).

Une collègue de boulot m'a dit que j'en aurais un autre, ça ne dépend pas de moi, on verra ce que la vie nous proposera...

----- 

Je ne sais si c'est l'émotion, l'anxiété de la journée d'hier, mais j'ai fait encore du Grand Laurenn...

J'ai toujours préparé mes repas (oh, pas de la grande cuisine), mais j'ai toujours acheté mes produits et composé mes menus.

Hier, j'essayais de décoller des tranches de saumon surgelées avec un couteau fort pointu... Et là, l'accident... Ca s'est passé très très vite, à tel point que je n'ai pas senti la douleur qui en aurait anéanti plus d'un... 

Warning ! Ames sensibles, veuillez ne pas lire ce qui suit... La pointe du couteau s'est enfoncée dans ma main gauche à hauteur de l'os/jointure de l'index... et s'est arrêtée lorsqu'elle a atteint l'os... D'où une entaille un peu profonde (7,8 mm) et pas très large (5-8 mm)... nette et sans bavure...

J'ai eu beaucoup de chance, je n'ai pas sectionné de tendons ni ne suis tombée sur une veine (pas loin quand même).

En dehors du fait que j'ai bien compris que ce pouvait être grave, j'ai quand même téléphoné à papa, maman histoire de savoir ce que je devais faire (oui, je me soucie de moi grandement !), j'ai aussi téléphoné à l'amie que je devais voir dans l'après-midi... Ils m'ont conseillé d'aller aux urgences parce que j'aurais peut-être besoin de points de suture... 

J'ai vu un médecin qui a dit que les points du suture n'étaient pas nécessaire car cela me ferait mal (!!!) et que ça allait cicatriser tout seul ! Il a juste désinfecté et mis un pansement.

33c7c177b87e491f22ddea3941f6299a.jpg

Fallait juste que je ne le mouille pas, sauf qu'on est en we et c'est jours de ménage ! Et donc, j'ai été obligée de refaire le pansement hier soir, sur les conseils de la pharmacienne, trop marrante, d'ailleurs ! Elle me dit "laissez faire la cuisine et la vaisselle à votre mari.." 

Hum, comment vous dire que là maintenant tout de suite, y a personne dans ma vie ?!?!! J'ai encore trouvé le moyen de plaisanter et de dire "en fait, il est à ma gauche, vous le voyez pas, il est invisible ?!!"

Ca l'a fait rire ! 

Sauf que je faisais pas la fière hier soir en sortant du théâtre, j'avais un peu les jambes en coton, oui, j'accuse le choc !

Et donc, j'en ris plus vraiment car je sens le coup dans l'os bien, mal, j'ai froid, je prends un bain brûlant, je lutte contre les microbes, mon père m'a demandé de ne pas tarder à revoir le médecin si ça continuait à me faire mal... Je sens que demain ou mardi, j'y serai, même si l'index n'a pas enflé, l'articulation est douloureuse...

Ah, j'vous jure, y en a pas deux comme moi...

Faut quand même que je fasse attention à moi, que je prenne soin de moi, hein, WentworthLady ??!! J'ai bien pensé à toi lorsque ça s'est produit !! 

Allez, bon dimanche ! 

vendredi, 21 septembre 2007

Mais où les hommes ont-ils la tête ?!?

a65a7b28c8dd6faf10eb3a719b1e759a.jpgParce que là, franchement, j'me demande !

Parce que lui, il a fait vraiment fort : ahlàlà, j'étais la 8ème (au moins) merveille du monde pendant un temps et j'étais exactement comme il aime, avec du caractère, de l'humour, et puis jolie aussi... !

Et puis mes cheveux longs (je vous l'accorde, un peu travaillé et un côté éphémère because mariages !) mais bon quand même...

Et puis la piscine chez moi c'était trop top !

Et maintenant, non, y veut prendre de la distance, il est pas prêt !

Alors là, je suis restée scotchée, complètement abassourdie !!!

Who's next ? maybe, surely in Italy there will be one guy, so cute and nice with me, who would take care of me as if I was the One, like U2 sings it to my hear... 

mardi, 04 septembre 2007

Alive !

Yes, I am ! Still on the Earth ;-)

7d80e8e24483d18c676f2fbe24338645.jpg

Je ne vous ai pas oubliés, je vous parcours chaque jour, je laisse qq traces de mon passage sur la blogosphère, mais je ne retourne pas ici !

Pleins de choses à faire, pleins de choses à écrire ici ou ailleurs, pleins de choses à voir, pleins tout pleins de trucs qui m'accompagnent chaque jour, qui parsèment ma route de jolies fleurs, de pensées et de monstrueuses énergies se mettent à profit, se dessinent sur mon chemin et me tendent la main !!

YOUPI !

La vie est belle :-)

 

[petit aperçu de mes vacances ;-)] 

mercredi, 01 août 2007

A l'eau ?

Help, comme ont chanté les Beatles ?

Y a un peu de ça ! Mais pas tant que ça, non plus !!

En fait, j'ai fait du grand Laurenn ce we, vraiment, et ce, involontairement... Ce qui fait que je suis obligée de vous écrire depuis le boulot, chose qui ne m'enchante guère...

Ce we est arrivé ce qui me pendait au nez depuis plusieurs mois, à savoir, la catastrophe interplanétaire... oui, si peu ;-) !!!

Je vous explique : tout comme WentworthLady l'a écrit précédemment, je fais beaucoup de choses devant mon pc : je consulte mes mails, j'écoute de la musique, je surfe sur mon netvibes et je bois du thé, du café, je mange, bref, c'est la chose qui remplace la télé, des fois la chaine hifi, mon chat, etc, etc...

Et donc, je fais beaucoup, beaucoup de choses en même temps (comme au boulot, ou dans ma personal life !)

Et voilà que, pendue au téléphone ce dimanche matin, me lamentant du temps parisien pourri (il pleuvait des cordes, le rdv au Parc Floral ne pourrait se faire ;-(), je surfais sur Internet et écoutais FIP... tout en sirotant mon tout nouveau thé que j'adore, une sélection spéciale de Ladurée (oui, parfois, j'ai un certain goût !), et puis, là, CATASTROPHE !

Je ne sais ce qui s'est passé, mais ma tasse de thé m'a échappé des mains, elle a voltigé en l'air, son contenu se déversant sur le pc portable, la moquette éperdument et sur la Freebox... mais ne s'est point brisée puisque je l'ai rattrappée entre temps... Sauf que le thé, non ;-( !!!

Je vous le donne en plein dans le mille...

Voilà le résultat :

  • ma conversation téléphonique s'est interrompue, et n'a pas reprise...
  • ma moquette a été aspergée, mais sauvée (ouf, je suis locataire !)
  • ma freebox a continué de fonctionner mais depuis dimanche soir recherche le réseau pour se connecter, pas engageant ce truc !
  • la souris tactile... en a pris pour son grade, mais grâce au sèche-cheveux, le pc n'a rien...

Bref, je n'ai plus de connexion, plus de téléphonie illimitée et aussi plus de télé !

Un mal pour un bien ? Peut-être !

Constatez-le : je ne suis plus scotchée le soir devant mon pc, résultat, je lis, et surtout, j'avance à pas de géante dans mon rangement/tri galérien/vidage de choses inutiles dans l'appart' qui ne demandaient que cela : cela m'a entre autre permis de retrouver les deux mémoires que j'avais écrit et que je pensais perdus puisqu'ils étaient sur le pc de mon ex qu'il m'a volé ensuite...

Et donc, cette absence de connexion me permet de prendre soin de mon intérieur d'une façon plus constante et de me réjouir de l'avancement de ce rangement...

C'est un vrai plaisir ! Ca fait du bien de constater les choses en moins, l'appart' s'aère...

Mais, cela veut dire que je suis moins présente ici, et pourtant, j'ai pleins de choses à vous raconter ... Alors, ça attendra que la Freebox remarche !!

Donc, je ne suis pas encore en vacances, mais ai qq problèmes de connexion qui devraient se résoudre, je pense !

Bonne journée et bonnes vacances à ceux qui y sont !

mercredi, 25 juillet 2007

Swimming pool

2e0f6dbd4d000d1aa2009c7c12f7d381.jpg Non, je ne fais pas référence au film du même nom que je n'ai d'ailleurs pas vu !

Je pense à la chance que j'ai de pouvoir aller à la piscine quand bon me semble l'été puisque j'habite un petit coin paradisiaque à Paris !

Je ne veux pas faire de jaloux non plus, alors, je n'en dirais pas davantage... Si ce n'est que ça devient un formidable lieu de rencontres, finalement (cf musique de Melrose Place) !

free music
 

Je vais la jouer naïve, mais j'avoue que je ne me rends vraiment pas compte de cette possibilité ;-) Et là, ça a pas loupé !

Je rentre du boulot avec l'envie de faire un plouf assez forte, mais pas vraiment de volonté, ou d'entrain, et voilà que je croise un de mes voisins qui me dit "rdv dans la piscine ? "

Bizarrement, la motivation est revenue !

Ok, il ne me fallait pas grand chose pour me motiver, parce que y a entre autre la préparation à la rando de cette été, et aussi l'envie de se rafraîchir.

Mais il m'a fait rire ce voisin, parce que visiblement, il m'avait remarqué dans l'eau, mais moi pas !

Ben oui, lorsque je me plonge dans l'eau, je redeviens une sirène tant j'aime le contact de l'eau avec mon corps, et j'avoue que j'enchaîne ces longueurs avec une régularité effarante, laissant les gens derrière moi, ne m'attachant qu'au plaisir ressenti de l'eau qui file, me porte, me supporte, et me fait du bien...

Et donc, je ne regarde pas autour de moi ! En plus, sans lunettes dans la piscine, tout l'univers est flou, comme lorsqu'on plonge les yeux dans la piscine ! Je ne reconnais personne, ne vois personne, sauf mon corps attiré irrésistiblement vers le fond bleu ;-)

Je retrouve mes sensations d'il y a deux ans lorsque j'y allais très souvent (presque tous les 2 jours), et j'enchaînais les longueurs dans mon bassin fétiche de 50m, en me fixant des objectifs minimaux (700m) mais jamais de max, car je souhaitais que le corps dicte lui-même selon son sentiment de plénitude, ou de fatigue... Ah, que j'ai pu aimer cette sensation...

Et donc, me revoilà évoluant dans les fonds bleus de ma piscine, dans le bleu de mon univers galactique et je redeviens la sirène que j'ai été petite fille !

Ah quel bonheur, plaisir de renouer avec ces sensations, croyez-moi !

mardi, 10 juillet 2007

Le cartillage te dis-je...c'est le cartillage...!

J'ai revu mon podologue préféré.

Oui, je l'ai revu parce que j'avais mal à ma cheville depuis que je porte ces semelles. J'étais un peu inquiète, mais il les a re-coupées afin que je sois plus à l'aise... sauf que c'est pas encore gagné, mais bon !

Et puis, il a voulu savoir si j'avais acquis le plateau freeman, mais oui, mon tout nouveau jouet ;-)

Toute fière, je réponds positivement ! Et puis, il me dit que je dois pratiquer vraiment souvent (10 minutes tous les jours...) et après, dès que je serais stable, de le faire les yeux fermés... ça va être dur, dur ! Et ensuite, il m'a montré un autre exo, là, franchement ça avait l'air facile, enfantin...

Et au détour de la conversation, je sais plus comment ma langue a tourné ça, mais je dis qu'il y dix-quinze jours, je me suis retordue la cheville...  et trois semaines auparavant aussi...

Sauf que là, le gentil monsieur, il a pas souri comme d'habitude... Il m'a même bien regardé dans les yeux, comme une gamine prise en faute...

J'ai eu droit à ça (en raccourci) : "Non, mais, vous êtes en train de me dire que vous n'arrêtez pas de vous la tordre...? Dois-je vous rappeler que vous êtes à deux doigts de l'opération ?? Vos ligaments, je m'en fous, parce que ça se répare, mais votre cartillage, pas du tout... Vous faites attention, ok ? Vous évitez de porter des talons, vous ne dansez plus, et vous faites correctement votre rééducation..."

Je me suis sentie vraiment bête, comme une gamine prise en faute...

Alors je vous dis pas à quel point je fais attention maintenant... et forcément, plus de salsa, mais oui aux talons, et zut ! D'ailleurs, j'ai trouvé la paire de shoes pour mes mariages en septembre, et toc ! Un stress en moins aussi !!

Ah quelle poisse cette entorse, je vous avais bien dit que ce n'était pas encore fini ;-( 

[Et son autre exo à faire, c'est loin d'être facile... !!! ]

samedi, 30 juin 2007

Le plateau Freeman ?!

e76512c74b8dd4013f240b42307d2157.jpgJe vous présente mon nouvel objet "fétiche"... Pourquoi fétiche, parce qu'il s'agit de mon dernier achat (follement glamour, non ?!), j'ai nommé le plateau de Freeman.

On reparle de mon entorse ! J'ai laissé passer du temps avant de voir un podologue, oui, un podologue, farpaitement !!

Et pourquoi donc ? Parce que la cheville s'est affaissée lors de "l'accident"... et que j'ai besoin de semelles orthopédiques ;-)

Donc, ce Cher Monsieur, m'a expliqué comment l'accident s'est produit, en fonction de mes douleurs...;-( et il m'a demandé comment ma rééducation avait été effectuée, et hop, nouveau scandale... le kiné était nul (je m'en doutais aussi, j'avais arrêté les séances avant !).

Il m'a aussi expliqué qu'il était tout à fait normal que j'ai mal car je suis en phase de cicatrisation, et que les semelles orthopédiques vont m'aider à rétablir les choses normalement... et il me conseillait d'acquérir un plateau de Freeman.

Si vous ne savez de quoi il en retourne, je vous l'explique en deux mots : c'est constitué d'un plateau circulaire en bois dessous lequel, il y ait greffé une boule en bois. L'exercice consiste à se tenir debout tout seul sans tenir la poignée de l'armoire, de la porte, le haut du buffet... et ça permet de renforcer l'équilibre et de réactiver des muscles, des réflexes après des entorses de la cheville, du genou, etc, etc...

Et donc, me voilà partie sur les chemins du plateau Freeman... ! J'en ai trouvé un (dites, c'est cher ce truc !) et je "m'amuse" de temps avec, devant le pc, en faisant mon ménage (périlleux !) mais au moins, c'est ma rééducation active !

Il serait temps, normalement, je suis en rando en août... J'ai hâte, c'est peu dire ! 

samedi, 16 juin 2007

Invisible

Il y a un temps pour toute chose.

Le temps pour se construire, le temps pour réfléchir, le temps pour vivre, le temps pour rire, le temps pour manger, le temps pour dormir.

Ce we, j'ai décidé de prendre le temps pour moi, et moi toute seule, de façon très égoïste : être absente pour les autres, mais consacrée à moi-même toute entière et réaliser les dernières choses que je me promets de faire depuis qq mois... car même si je m'y attelle petit à petit, je n'en vois toujours pas la fin et ça m'agace ! 

Et donc, rester à l'écoute de soi-même, pratiquer le yoga, ma nouvelle drogue du we, peut-être de la salsa, peut-être voir des amis et partager un apéro, mais peut-être aussi, méditer, prendre la température du monde en pleine nature, oublier les souvenirs douloureux sur mes rollers, vider les choses qui encombrent mon espace vital, lui rendre la légèreté que je ressens intérieurement, la légèreté de mes mouvements, la cheville déliée, libre, le corps souple et heureux, la liberté de nager dans ma piscine...

Je deviens invisible mais réceptive à moi-même pour moi-même le temps de ce we...

Bon we ! 

mardi, 12 juin 2007

Pudeur

Lorsque les mots ont une envie irrésistible de sortir de ma bouche tellement plus vite que la musique, je m'arrache de la torpeur de la minute pour me précipiter sur une feuille de papier ou mon clavier !

Pudeur de m'exprimer sur moi, parfois, qqfois ici,

Pudeur de ne rien dire de ma vie telle quelle est/apparaît aujourd'hui,

Pudeur/froideur (?) de ce qui m'anime de l'intérieur et que je n'ose décliner ici,

Et finalement, certaines notes sont préparées avec beaucoup d'avance, et me permettent de mettre une distance certaine entre ce que je viens de vivre et ce que vous allez lire, parce que de l'eau, du temps a coulé sous les ponts, des images neuves égaient ma vie, me procurent un intense plaisir, du bonheur sur le bout des lèvres... et je ne suis plus du tout amère.

Parce que j'ai cette force d'aller toujours de l'avant, parce que j'ai cette certitude que demain sera demain et que, quoiqu'il en soit, il y a toujours un rayon de soleil chaque jour qui se déverse sur la toile de ma vie, qu'un bonheur se provoque, se met en place facilement, il suffit juste d'être à l'écoute de son être et de se faire confiance, de s'écouter et de voir que ce qui me tend les bras est juste devant moi ;-)

Avez-vous l'arc-en-ciel dans le ciel, la trace de l'avion dans ce ciel d'été ? Avez-vous remarqué le sourire bienveillant de cette femme âgée que vous avez laissée passer devant vous ? Avez-vous croisé le sourire de cet enfant qui tient la main de sa maman ce matin pour aller à l'école ? Avez-vous aperçu le regard gourmand de cette jeune femme sur le troittoir qui mange avec délectation cette pâtisserie appétissante ? Avez-vous vu ce chat qui s'étire de bonheur au soleil ? Avez-vous vu toutes ces choses, ces petits riens qui constituent la vie, et qui vous permetttent de vous dire que non, décidemment, la vie est belle...

Alors, ouste, froideur, ouste peur, ouvrez votre coeur à toutes ces choses et votre vie sera belle et extraordinaire ;-) 

 

 

samedi, 09 juin 2007

La petite souris

Dans la rue,
J'ai rencontré une souris

Sous la pluie,
Mouillée était Dame Souris ;-)

Je l'ai abritée sous le parapluie
Le mouchoir avec un pli

Elle était concentrée
Elle regardait son reflet

Emerveillée par ce petit être
Je me suis arrêtée sur l'espèce

Mais elle m'a ignorée,
L'ingrate, la mijorée

Finalement, elle repris son cheminement
Sous le regards, ébahis, des passants...

Et, affamée, je l'ai quittée
Pressée de rentrer manger !

samedi, 12 mai 2007

Parlo Italiano ?

medium_1.jpg

Non encora ;-)

Allez, je vous écris en français maintenant parce que, même si j'A.D.O.R.E. cette langue (Mon Dieu, dès que je l'entends, je fonds, vous savez comme Wanda dans le film "un poisson nommé Wanda" ??)..., je ne l'ai jamais apprise (et pourtant, j'aimerais bien !)...

 

 

 

 

medium_3.2.jpgAlors, petite devinette : je fais un A/R éclair demain dans la journée dans ce pays... mais où au juste ??

Quelques photos pour vous aider !

 

 

 

medium_6.2.jpgA vos claviers et commentaires !

 

 

 

 

 

 

 

Bises à tous et bon we ;-)medium_9.jpg