Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 mai 2008

Dimanche matin, Laurenn

Alors, on va déjà commencer avec cela : ça me met en joie, le titre étant suffisamment explicite !


podcast

Donc, y a la découverte du we : Kate Nash : j'aime sa voix, un peu cassée, un peu à la Angela McCluskey, mais aussi ses airs rigolos, certes, peut-être peu élaborés, mais je trouve une onde positive en écoutant ses notes, pas vous ?


podcast

 

Et puis, selon le modèle et la méthode de n'importe qui, je m'élance

Donc, je suis déplâtrée, et HEUREUSE ! Oui, parce qu'être déplâtrée, c'est être enlevée d'un bien grand poids dans tous les sens du terme.

Et puis, y a tous ces petits riens autour de moi qui recommencent à apparaître et qui remplissent mon quotidien, mon univers de bonheurs assez bien, finalement...

  • Déjà mes nouvelles "rencontres" blogguiestes rigolottes : je pense à Nie, GMike et Jipes, bref, la bande à NJ !
  • Et puis, y a le groupe de rando du CAF dont j'ai pleins de nouvelles, de projets de rencontres, sorties à droite et à gauche,
  • Y a aussi les cours d'alto qui se passent plutôt bien (le prof a l'air très content/confiant pour moi, chouette !),
  • Le renouveau professionnel que je pressens,
  • Le renouveau des amitiés aussi (ça, c'est le Printemps !)
  • Le ré-aménagement de l'appart', de son déménagement, son évolution, bref du changement d'air !
  • ... et les activités que je sens poindre leur nez (marche, roller, sorties...).

Y a effectivement, des germes de projets, sujets qui germent dans ma tête, des trucs que je ressens au plus profond de moi et qui me font vibrer...

Mais je sais que je vais mieux car je rêve  et de drôle de rêves d'ailleurs !

samedi, 17 mai 2008

Philippe, four months


podcast
 

Je ne voudrais pas vous ennuyer avec cette considération, cet état de fait, mais, il est pour moi certain que son décès représente une perte immense pour laquelle j'ai du mal à m'y faire, car je refuse/refusais encore cette réalité il y a encore qq temps.

Je savais pourquoi je retardais mes vacances, le yoga, bref tous les instants de calme, de douceur, d'attente, de recentrage sur moi-même, car je SAVAIS alors que j'y penserais tellement deep inside me que les larmes couleraient d'elles-mêmes, toutes seules, sans prévenir...

Et c'est effectivement le cas.

Je le sens terriblement présent, près de moi, à me regarder, à sourire, à me soutenir et à m'encourager de toutes ses forces pour que je poursuive ce pourquoi je suis ici ...

La réalité de sa disparition fait que je me réveille les yeux gonflés chaque matin (j'ai du pleurer dans mon sommeil), que je regarde souvent le ciel bleu du matin ou du midi, voire du soir pensant/espérant trouver le reflet de son visage dans les nuages...

Au-delà de ce qu'on a vécu et partagé et de ce qu'on aurait du vivre, l'ami qu'il était avant tout me manque, sa présence, ses emails, ses délicates attentions, son regard attentif, sincère, pétillant..., son sourire et sa voix qui résonne encore (mais pour combien de temps ?) dans mon oreille..

Alors je sais que je dois être dans la réalisation de son décès et plus dans la négation, bref dans la réalité de la vie, car je pleure ; maintenant que je me suis enfin posée, que je ne cours plus à droite et à gauche et que je visualise ou en tout cas regarde mon univers ou mon avenir avec d'autres yeux...

Et je pense aussi à cet article -> 

vendredi, 16 mai 2008

Déplâtrée et autres nouvelles !

Oui, et en bref, je suis déplâtrée, heureuse que je suis ;-) Fini le pied et la jambe lourde, vive la liberté : j'ai fêté dignement ce retour à la vie normale et j'ai pleins de projets dans la tête.

Mais avant d'en parler un peu ici ou en tout cas de vous faire part de mes états d'âmes positifs, je vais aller me coucher et me reposer : maintenant, j'ai à nouveau des journées chargées car je peux bouger toute seule comme une grande, certes, lentement, mais je me retrouve... Et va y avoir du sport...

mercredi, 14 mai 2008

Sincerely

podcast
 

Demain est un grand jour : oui, je vais être déplâtrée !!! Enfin ! Il était temps ! Je me réjouis et surtout j'espère que je ne serais pas replâtrée, mais juste strappée (un strapping quoi !) !!

******* 

Je vous écris pour vous dire à tous combien je suis touchée de votre présence, amitié et des mots que vous laissez sur ce blog. Je ne l'ai peut-être pas assez exprimé, mais toutes vos marques ici me plaisent et me touchent et provoquent des émotions...

Ces lignes sont pour vous, pour vous remercier de m'encourager, de me soutenir, même si j'ai cru que vous n'aviez pas osé " intervenir" lorsque j'ai parlé du décès de Philippe : et pourtant, Dieu sait si j'aurais aimé vous lire sur ce sujet tellement sensible et cher à mon coeur aussi...

Alors, je vous le dis en toute sincérité, écrivez, commentez et partageons ce que nous pouvons, et voyons où cela nous mène.

Car, en toute sincérité, j'ai failli vous écrire il y a dix jours que je souhaitais arrêter d'écrire ici, tant la disparition de Philippe m'est douloureuse et que j'essaie de ne pas y penser car c'est une VRAIE souffrance...

 

*******

Bon, sinon, sur ma planète, ça va plutôt pas mal, on en reparlera dans qq jours, je crois ;-) Enfin, j'espère !  Je relève la tête et respire. Ouf, il était temps. Des musiques m'accompagnent la tête en ce moment et ça fait plutôt du bien. L'Alpyne revient un peu, Smart a décidé de continuer sur sa voie et je poursuis la mienne. Je n'ai pas besoin d'elle, voilà.

******* 


podcast
 

La vie, la mienne, m'inspire de drôle de choses, réflexions, telle l'amitié : elles évoluent toutes, tellement, différemment, autrement, pas facilement et s'estompe avec, parfois, tant de facilité, cela m'épate. Et y en a d'autres pour lesquelles je pensais qu'elles ne subsisteraient pas à ça et finalement, elles se poursuivent, chouette !

 

*******


podcast
 

 

Que dire de ma vie en ce moment ? Ce soir, je suis particulièrement émue : émue de savoir que demain, je pourrais recommencer à pouvoir prendre des bains, me faire du bien au petit peton, marcher certes doucement, mais cela devrait revenir assez vite, je crois.

Et puis, y a Philippe deep inside me et là, la corde ne se brise pas mais l'archet grince sur l'alto.. L'émotion me submerge et il faut que j'écrive encore sur lui pour tenir ici, comme il le souhaite...

PS : demain, ça fait déjà 4 mois, dur, dur...

mardi, 13 mai 2008

Moi personnellement

Tagguée par Camaienne, je réponds et fais suivre ;-) 

Mon fond de teint préféré : je n'en ai pas. J'ai essayé et la sensation que je pressentais était la bonne : une horreur ;-) Je préfèrais alors, la crème "illuminateur" (ou un truc comme cela)... Maintenant, je préfère la poudre et de loin... Un fini tout doux et exquis à souhait...

Mon mascara : noir ou brun selon l'envie, mais du Dr Hauschka.

Ma crème de jour : une crème légère du Dr Hauschka.

Une marque de produit : le Dr Hauschka (si vous n'aviez pas encore saisi !).

Ma marque fétiche de maquillage : le Dr Hauschka forcément (!), Couleur Caramel et Lancôme (je ne fais pas d'allergies, ouf !).

Un produit must : mon parfum.

Mon parfum : Justement ! Chanel - Coco Mademoiselle (eau de parfum).

Mon magasine fétiche : je n'en ai pas ! J'en lis de moins en moins, mais tout ce qui touche au naturel, au bio, au commerce équitable, à la pensée positive (le magasine "Nouvelles Clés", par exemple) a sa place.

Tu pars sur une île déserte et tu emportes quoi ? (3 produits MAX, sans protection solaire ni rasoir ?) : alors, comme il s'agit d'un questionnaire beauté, je passerai sur l'Ipod avec toutes la musique que j'écoute (un 80 go serait un minimum...), mon thé vert à la vanille et une tonne de livres... Je prendrais mon baume à lèvre (Dr Hauschka ou Weleda), un vernis à ongles rigolo, un paréo (faisant office de robe, mini jupe et drap de plage) et des lunettes de soleil (mais je les aurais déjà sur mon nez !).

La femme que tu admires pour sa beauté : ma mère.

La femme dont tu envies le look : Anna Mouglalis.

Je me damnerais pour : tous les fruits de l’été. Ca tombe bien, c'est pour bientôt, y a déjà des fraises...

Que signifie pour toi la FÉMINITÉ : sensualité, douceur, grâce et mère assumée... tout un programme !

Un dernier mot : Je rêve de tout changer, de tout faire évoluer…

Mon adresse fashion/beauté préférée : dormir ou être devant un paysage qui m’émeut (mer et montagne) !

Je transmets ce "questionnaire" à qui veut, mais particulièrement à Angie, Nie, Dyane et WentworthLady. A vous de jouer les miss ;-)

lundi, 12 mai 2008

Coming back home

A yé, je suis rentrée de mes vacances de folie ;-)

J'ai passé 5 jours hors de Paris fantastiques : un temps moins chaud que celui qu'il y a eu sur la capitale, mais d'autant plus agréable que j'ai eu du vent pour me rafraichir avec ces heures de marche en béquilles ! Il fait beaucoup plus chaud tout d'un coup !

J'ai retrouvé pas mal de choses, me concernant : ma légèreté, mon sourire, mon dynamisme, ma volonté à toute épreuve et une envie d'avancer ! C'est fou comme les voyages, ça change les idées et les esprits. Je crois que je vais y penser davantage maintenant. D'ailleurs, ça me fait justement penser à Ron.

Et puis, j'ai retrouvé des envies que j'avais perdues ou qui étaient drôlement bien cachées faut-il croire ! J'ai fait la girly : j'ai trouvé des fringues super sympas d'une marque que je ne connaissais pas, et puis j'ai trouvé une sorte de nuisette en soie que je vais pouvoir mettre sous ma robe très légère en coton, car très transparente, et j'ai aussi trouvé le gilet qui ira avec.

Finalement, les vacances, c'est bien !

Et rentrer chez soi, c'est pas mal non plus. 

Et vous, ça va ? 

mercredi, 07 mai 2008

Commerciale

Vous le savez, je suis une fan de FIP que j'écoute du matin jusqu'au soir. J'adore leur programmation, complètement éclectique, du classique, au rock, en passant par du rap/funk/disco/jazz and Cie... Quoi de mieux pour une musicienne en tout cas une amoureuse de la musique que je suis ?

Cependant, depuis presqu'une semaine, serait-ce l'effet vacances (?), j'ai de plus en plus l'impression que FIP nous sert une programmation musicale franchement* commerciale.

Ainsi, hier soir, j'ai eu l'impression d'écouter un "tube" (peut-être celui de l'été - ie le dernier titre de V. Paradis) et ce matin, ça a recommencé avec celui-ci :

 
podcast

Alors, ok, je me trompe peut-être/très certainement, mais j'aimerais pas que ma radio préférée ait besoin de penser "programmation commerciale" pour avoir un nombre d'auditeurs suffisants et, sous-entendu, si plus assez d'auditeurs "on ferme"...

Si les médias sont de plus en plus regardés, côté audience et également sur ce qu'ils expriment, et s'ils sont priés d'arrêter leur diffusion pour X, Y ou Z raisons, notre pays pourrait bien être taxé de D........ ... Ca vous parle ou ça ne vous parle pas plus que ça ??

20:15 Publié dans Blog-Attitude, Vacances | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Cogito

mardi, 06 mai 2008

Se transporter

free music

 

Demain, dans moins de 24h, je m'évade de cette griseur "étouffeur" parisienne... Je pars, oui, en béquille, je prends le train et je descends.

771cfc0b03156b24433780ddd689ef4b.jpgUne 1ère halte au NML pour retrouver l'Alpyne, puis Smart nous rejoint.Je retrouve le point de départ de la rando râtée... Zut !

 

Et ensuite, nous descendons toutes les trois là où l'Alpyne et moi sommes descendues en novembre dernier, vous vous souvenez ?

 

Si là, je les laisse seules toutes les deux, je retrouve surtout une copine, voire plusieurs et aussi, peut-être un copain qui risque d'être fort surpris...!

Donc, voilà, où je vais être pendant ce long we... to enjoy life and everything she is offering me to do with ;-)

b23deffb245cfb383687beb0da3644b3.jpg

 

Edit : photo extraite du site interet-general

 

[PS : j'arrive pas à mettre le lien et la photo de l'endroit où je serais, Nie et Angie, Help, please :-) ]

 

lundi, 05 mai 2008

Dolce vita

Voilà, je suis en vacances et je compte bien y restée un certain temps...

J'oscille, tel le métronome, entre deux tendances ! J'aurais aimé qu'il s'agisse de tendances modes, mais tel n'est pas le cas ! J'oscille entre la morosité, la peur, le repli sur soi, la timidité à l'extrême et la joie, le sourire, la légèreté, la confiance en soi.

 

Mais, ce matin, c'est la Dolce Vita ! Olé !

 

29caac90f98aebd45837013aea0a6fb0.jpgUn transat sur mon balcon, prêté par une copine et me voilà avec mon cappuccino et un livre à la main presqu'allongée pour un réveil matinal plein de douceur [et qui me correspond bien] : c'est buccolique à souhait, en plus, y a de la verdure et je vois les hirondelles et j'entends pleins d'autres oiseaux... depuis mon petit balcon parisien ;-)

3475d282aac4358ed5040fd23bc512a0.jpg

 

Certes, y a pleins de choses qui pourraient me faire descendre dans le "down", mais je m'accroche à ces petits qqch, même infimes que la vie m'envoie : ces petits signes dont j'ai tant parlé ici, à maintes reprises, et qu'on ne voit pas lorsqu'on est fatiguée, stressée, émotionnellement percutée, mal à l'aise, triste, sur la défensive, bref, des états émotionnels dans lesquels je me débats un peu trop souvent en ce moment...

 

Je vais essayer de "keeper this mood and confidence" et de vous glâner qq jolies choses de mes vacances...

En fait, non, je vais tout faire, chaque jour, pour aller vers la lumière et retrouver la sérénité qui me fait tant défaut depuis ... 

Je quitte ce brouillard devant les yeux, promis. 

[Une copine m'a dit un truc tout simple : chaque jour, essaie de voir 5 choses qui t'ont fait du bien...]

 

dimanche, 04 mai 2008

Responsable

Dans le Petit Pince, le Renard dit au Petit Prince qu'on est responsable de ce qu'on apprivoise et qu'il est responsable de sa rose.

Il n'y a rien d'inéluctuable et tout peut changer, reste à savoir où prendre la main de ce drap qui va me remettre en selle ;-)

Cherchez pas à comprendre, y a juste eu des jours meilleurs ;-) Vive les vacances !!!

vendredi, 02 mai 2008

Music-amitié

La blogosphère, que j'ai découverte en ouvrant/commençant ce blog, que je continue de parcourir au gré de mes envies, de mes plaisirs m'a permis de rencontrer qq personnes.

Certes, peu, mais celles que je connais réellement et les autres que je n'ai pas encore rencontrées, sont devenues des personnes proches avec lesquelles j'ai grand plaisir à partager, échanger, réfléchir, etc, etc...

La blogosphère m'a permis de partager, entre autre, la musique que j'aime, que j'aime faire découvrir et que j'ai découverte grâce à d'autres bloggueurs.

 
podcast(à partir de la 2,53 min, c'est divin .. à mon oreille)

Parmi ceux-ci, il y en a un avec lequel, je crois, nous pourrions discuter des heures durant, enfilant les diques un à un, les siens, les miens et pendant, je pense un long, long moment.

Il s'agit de Titus : le chien le plus adorable de la blogosphère que j'ai jamais rencontré. Il m'a fait un beau cadeau : le cd d'Angela McCluskey, The Things we do :
e85917537451791c744f92affcbbac1e.jpeg

que j'avais un mal fou (pour ne pas dire autre chose ;-)) à trouver. Je l'ai reçu avec un immense plaisir, touchée que j'étais, doublé d'une émotion blogguiesque.

Ce cd et album m'a accompagné pendant un log moment, j'en ai même mis des extraits ici et là pour vous le faire découvrir si vous ne connaissiez ni l'artiste, ni sa formidable voix... Elle n'a pas quitté mon Ipod pendant des semaines, a intégré la playlist que j'avais appelé "Philippe", parmi celles-ci que voilà :


podcast


Et celle-ci aussi :


podcast
 

Et puis, je ne l'écoute plus autant qu'avant, peut-être parce qu'il me rend nostalgique, comme Tracy Chapman, mais je sais qu'alors que je vous écris, et que j'écoute ces deux musiques, je retrouve des images de Philippe et moi. Deux ans ce we que ça a commencé... Ca me laisse songeuse, mais pas triste ou malheureuse...

Merci Titus de ta gentillesse, de ton soutien et amité. Longue vie à toi ;-) Bises 

Changement de saison ?


podcast

 

Depuis qq jours, je res-sens un changement de température, de temps, de saison ?

Les derniers temps passés de cette année 2008 m'ont absolument marqués et n'ont pas été très tendres à mon égard. Je pense qu'on est responsable de ce qui nous arrive, mais même dans mon "cas", j'ai encore du mal à voir exactement l'événement déclencheur qui a fait que tout s'emballe de la sorte.

Je ne suis pas une sainte, c'est certain, mais j'essaie de respecter les uns et les autres. Sauf que là, j'ai pas été fine faut-il croire ?!

Il y a un temps pour tout, pour toute chose et il faut accepter que ce temps ne corresponde pas forcément à nos envies/souhaits/désirs.

J'ai l'impression que les tensions qui étaient présentes autour de moi s'apaisent, se calment et que je suis moins "à fleur de peau", tendue telle la corde de mon violon alto (d'ailleurs ce serait bien que je m'y re-mette...).

C'est fragile et ça peut partir, mais je sens que je commence à retenir le bon bout de la vie, ma vie entre mes mains et que je m'affirme en tant que moi.

Vous l'entendez cette chanson ? Vous la connaissez, hein ?! Ben oui, c'est un des jingles de Nova que j'ai entendu sur FIP !!! Je la trouve rigolotte ;-)

jeudi, 01 mai 2008

Déracinée ?

Ca vous rappelle qqch ? moi, oui, infiniment : un moment presque de béatitude, son concert au Grand Rex il y a un an déjà, et sa musique qui se rappelle doucement, tendrement à mes oreilles :

 

podcast

Je crois qu'elle me fait définitivement penser à l'été, aux vacances, à la douceur de la vie, à cette petite maison à la campagne à laquelle je rêve, j'aspire...

Et ce temps qui passe à la fois rapidement et tellement lentement. Je voudrais revenir en arrière et aussi le faire s'accélérer, revoir le sourire de Philippe en vrai, le serrer dans mes bras et poursuivre notre discussion où elle s'est arrêtée.

Alors, oui, je sais que j'ai pu lui dire tout ce que j'avais à lui dire de son vivant, mais il me manque, je ressens son absence, tout comme je ne la ressens pas..

Ca me rassure et me console.

Je veux une vie plus douce et qui me ressemble tout à fait. Je n'aime pas me battre pour des futilités avec les gens, même s'il y a de choses pour lesquelles j'ai certains principes... 

Réactions

Elle vient, progressivement.

podcast

Et puis, j'ai des personnes qui compte sur moi aussi, visiblement : 

envoies moi
des mail d'insultes si ca peut te soulager, joue du
violon a t'en tuer l'epaule, goinfre toi de macaron
Laduree ( chocolat et framboise), va a l'eglise, post
comme une malade...


ecris un poeme, une chanson, un livre  si il le faut
qui exprime ce que cette perte represente pour toi, ou
ce qu'Il a apporte dans ta vie,

mais ne te laisse pas
ronger par le chagrin, parce que je t'assure que la
pente sera tres tres dure a remonter, bcp plus dure
que le chagrin que tu ressens en ce moment.

 Et je vais réagir de la meilleure des façons pour retrouver mon énergie, mon sourire et ce qui me caractérise vraiment.

[ Un grand merci à la personne qui m'a écrit cela.]

 

mercredi, 30 avril 2008

Vacances

Ca y est, elles sont là, bien présentes et je vais les mordre à pleines dents et surtout DORMIR... Je reste connectée car plâtrée, mais, je vais bouger aussi un peu ;-)

Merci à ceux qui me lisent et qui laissent ou pas de commentaires, j'aime vous lire aussi?