Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 juin 2008

Maturation


Découvrez George Michael!

 

Voilà, j'ai repensé à cette soudaine chanson après une légère mais légère prise de bec avec l'Alpyne : encore un truc qui m'énerve : la façon dont elle change les événements de la vie pour que la pilule soit plus facile à me faire passer : lorsque depuis presque 3 mois, je lui dis "iras-tu là-bas cet été ??" Jusqu'à présent, c'était non, et là, Smart l'a proposé, et finalement, elle l'envisage... Y a de quoi en devenir folle...

Résultat, elle passe qq jours bientôt à Paris, je vais lui faire comprendre ce qu'est mon sentiment à ce(s) sujet(s) et toc !

Hier soir, j'ai entre-ouvert le voile de la réalité avec un copain, je crois ! Je lui expliquais combien depuis le décès de Phil, je n'arrivais pas à être légère, à prendre les choses avec plus de calme et de retrouver mon sourire comme avant, ma légèreté, ma distance facile avec les choses... Il m'a répondu que, peut-être, en étant devenue qui j'étais (marquée par le décès de Philippe, il pensait que ça faisait plus longtemps qu'il était décédé...Et non !), j'avais les deux pieds dans la réalité et donc, bien moins dans mon monde, dans cet imaginiare qui m'accompagnait jusqu'alors... et qui, indirectement, me protégeait...

Donc, qqpart, je serais devenue une adulte.. Eh oui, tout arrive : voilà le pourquoi de mes tourments aussi, très certainement, non ??

Alors, certes, je  suis heureuse et fière d'y être enfin dedans, mais en même temps, ça me fait archi bizarre, j'ai comme l'impression d'avoir attendu d'être dans cette "catégorie" pendant longtemps et en même temps, j'ai pas vraiment envie d'y être non plus...

Bref, ça cogite ferme et ça avance.

Et puis, Ô joie : j'ai retrouvé qq trucs bien à moi ce we : oui, j'ai une jolie vie: j'ai quand même un job sympa dans lequel je suis reconnue et pour lequel, je me donne plutôt à fond car c'est dans mon tempéramment...

Mais faut vraiment aussi que j'apprenne que la vie est un temps donné et que toute chose prend un temps qui lui est propre, et à moi, surtout de ne pas aller plus vite que le temps inhérent à toute chose au prétexte que je souhaiterais aller plus vite... Tout demande de la patience et du temps... Voilà le gros chantier à venir... avec l'achat de l'appart'...

Haut les coeurs, ça va venir tout ce bonheur, j'en suis persuadée ! 

mardi, 27 mai 2008

The It song of the moment


podcast
 

Is this one : I am not sure to like the artist very much at all but those words and music speak really deep inside me, don't really know why ?! Anyway, since I've heard this music, my wish is to succeed in playing it with my violon...But I don't have the music to play it ;-(

Is there anybody out there who could help me ?? 

En tout cas, cette musique, si elle m'émeut profondément, ne m'empêche pas d'être moi et d'être heureuse.

Je suis heureuse de vous avoir écrit mes mouvements de vie au fond de moi hier car j'ai subi à nouveau les foudres de cet imbécile qui poursuit son ambition destructrice à mon égard ... Dingue, complètement dingue.

Et pour la 1ère fois depuis longtemps, j'ai réagi, je ne me suis pas laissée faire ni marcher sur les pieds : résultat, non seulement, il était étonné, mais en plus hyper mal à l'aise, le regard fuyant, bref, pas clair du tout et j'ai imposé qui je suis...

Et là, ce soir, même si j'y pense, je me sens beaucoup plus sereine et pour cause : je me suis enfin respectée, je me suis écoutée, pincée et je me suis dit "STOP, il ne va pas continuer impunément sa destruction massive".

Je crois que j'ai tellement bien fait de rester telle que je suis, de ne pas réagir à s/ces attaques, d'être souriante (mais pas triomphante, cela ne me correspond pas et n'est jamais porteur d'espoirs et changements...), je crois qu'il se rend définitivement compte combien je suis appréciée malgré toutes ses tentatives de destruction... qu'il va recommencer, malgré l'arrivée de sa nouvelle assistante pour laquelle il en rajoute à outrance, pensant me rendre jalouse et entendre moultes critiques à son sujet de ma part...

Ahlàlà, c'est bien mal me connaître et n'oubliez pas "la bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe"... Et toc !

Des questions ? Des suggestiones ? Des conseils ? Je suis preneuse, mais surtout de votre soutien et de votre protection, Chers Anges...