Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 août 2008

Déception(s)

Ce sera l'objet de la 1ère note de ce soir, car il faut que je l'évacue cette déception (semi-déception ?) .. Oui, elle n'est pas si triste que cela, mais elle me fait mal au coeur.

Et pourtant, je la crois pleine de promesse cette déception, car loin sans faudrait-il pour qu'elle m'emmène bien plus loin et mieux et grand et joyeux (etc, etc...) si j'arrivais à aller au-delà de ce sentiment là, frustrant plus que décevant...

La faute à qui ? Moi, surtout, mais j'aurais bien aimé pas seulement !!

J'avais trouvé un appart' qui me convenait bien et que je m'apprêtais à revisiter demain histoire de me convaincre ou pas qu'il était vraiment celui que je recherchais/voulais/souhaitais !! Et puis, voilà que l'agent immobilier m'annonce tout à l'heure qu'il a été vendu : vous imaginez sans nul doute ma déception.

Alors, certes, la déception n'est pas si grande que cela, mais quand même et je m'en explique : il réunissait tous les critères sauf un pour lequel, j'avais finalement dit "ça devrait aller..." Alors, je m'en veux parce que je ne me suis pas décidée assez vite, mais en même temps, c'est pas évident de se décider en qq 48h pour un achat qui va vous lier à un prêt pendant presque 30 ans ?? Non ? Si, bien sûr ! Je m'en veux de cela, surtout et je me sens coupable.

Je me sens aussi furieuse parce que j'avais commencé à en parler (trop finalement) autour de moi : l'Alpyne qui en a parlé à l'Autre, qq mots à Smart, des ami(e)s, et finalement, la chance s'est comme retournée contre moi....

En même temps, je me dis - me persuade - que s'il m'était vraiment destiné, il ne me serait pas passé sous le nez... J'étais quand même prête à laisser passer mes vacances, c'est dire !!!! Mais pas tant que cela, non plus dites !!!

Alors, j'ai envie de dire retour à la case départ, comme au jeu de l'oie, mais pas forcément : ce loupé m'apprend finalement plein de choses : ce que je recherche vraiment est maintenant clairement établi dans ma tête !! Je sais qu'un tel appart' (limite spécialement conçu pour moi !!) existe. Le prochain qui me plaira comme celui-ci sera aussi bien si ce n'est mieux...

Donc, haut les coeurs et reprenons sereinement cette recherche : ce dont je suis persuadée, c'est que je trouverai et qu'en mettant autant d'agences sur le coup, je ne peux que réussir, non ?? h que SI !! Et y a aussi un truc dont je suis persuadée : ce que je veux (vraiment), je l'obtiens

[J'ai exprimé exactement la même chose à mon nouveau boss il y a qq mois concernant le projet dont je suis responsable... et aujourd'hui je suis fière de voir que j'avais raison car le projet fonctionne vraiment bien et que je me fais entendre (enfin) par l'ensemble de mes interlocuteurs...]

Et ça me fait aussi pensé à toi, Nie, tu sais, ta comparaison avec les mecs dans ma note précédente et savoir ce que je veux vraiment... La boucle semble se boucler sereinement... Et finalement, ce n'est pas tant une déception que cela...

 

vendredi, 27 juin 2008

Vendredi soir sur la Terre

648fbd0919f1aaafdcdd734d5c506b96.jpgCa y est, c'est le we... et je me réjouis d'avance de celui-ci, même s'il n'est pas a priori très booké, quoiqu'il pourrait le devenir si le destin s'en mêle, ne croyez-vous pas ?

Départ du boulot pas trop tard, mais suffisamment tard pour un vendredi soir... le site fonctionne à peu près correctement, reste un bug, certes non négligeable à corriger, mais je ne suis pas responsable et voilà ! On a trouvé ce qui ne marchait pas, ce qui buggait bref, et moi, j'hallucine encore : pourquoi les ingénieurs en informatique ne sont pas capables de rendre des trucs fiables.... Ce ne sont pas des ingénieurs alors, si ?  Passons

Voyant que cela ne servait à rien de rester pour rester (et zut, mes heures sup ne sont pas rémunérées... no comment), je décidais de m'en aller et de me promener sous le soleil parisien ! Je reprends mes habitudes de marcher en sortant du boulot, voilà !

 


Découvrez Sia!
 

Cela fait que depuis le début de la semaine, je cumule les déplacements à pieds et que je profite du beau temps revenu et de ces ambiances particulières de Paris en début de soirée...0f5e26c41861ca01cdc1e902ca1e999e.jpg

Hier, j'étais très émue, allez savoir : entre les jeudis qui me font penser à Phil disparu un jeudi, la joie et la fierté d'avoir  réussi et quasiment terminé ce projet de site, de savoir que j'ai réussi ce 2ème gros morceau, à nouveau toute seule et encore plus seule finalement... JE suis fière, fière de moi, de cette réalisation...

Les compliments ont commencé à pleuvoir et j'en suis heureuse. Je réalise qu'à travers eux, je reste les pieds sur terre, je reste humble, je reste à l'écoute des autres et de moi-même, plus que jamais...

L'émotion qui m'a étreint le coeur hier ne s'est dissipée qu'avec une immense marche dans Paris qui m'a beaucoup fatigué et fait un peu mal à la cheville.

Ce soir, j'ai recommencé, quasiment le même parcours, mais il m'a conduit à entendre et découvrir une nouvelle musique que vous trouvez là en écoute libre (pour changer ;-)) et cela a appelé des photos (réalisées ce soir), mais que je devrais peut-être me remettre à elles aussi... Avec tous les autres projets en tête qui re-germent...

Youpi ! 

mardi, 24 juin 2008

La séduction et rien d'autre ?

Ah, ça devait bien revenir sur le tapis, cette note, non ?

Y en a marre, moi j'vous dis ! Non, je ne suis pas blazée, juste déçue de voir combien les relations amoureuses sont de plus en plus complexes et que la technologies à deux sous n'arrangent rien du tout avec le temps... mais vraiment rien du tout !

Je ne  vais pas dire que le scenario se répète ou que l'histoire s'y met également, mais cela pourrait être presque vrai...

Pouvez-vous me dire pourquoi y en a qquns qui manient la langue de Molière quasiment à la perfection et avec une telle perfidie qu'ils arrivent à leur fin : la séduction d'une Dame ? Car tel est mon propos.

Non content d'avoir touché le coeur de cette Dame, de lui avoir fait miroiter un monde susceptible de lui parler, de lui plaire, de lui avoir fait entrevoir un autre, des autres possibles... Monsieur, finalement, se trouve à une bifurcation qui, diantre, le met mal à l'aise...

Alors, que fait-il ? Il demande un temps mort, vous savez ? Comme au volley (ou tout autre sport, mais y a que dans celui-là que j'ai su ce que cela faisait... Et c'était chouette !!)...

Mais un temps mort pour quoi faire au juste ? Réfléchir ? Ah oui, pourquoi pas, mais pourquoi aussi ? La vie passe, Cher Monsieur et être vivante, en ce moment, ça m'importe un peu beaucoup voyez-vous.

Ah non, je ne vous tendrais pas l'autre main et encore moins ma joue. Non, non, certes non ! Ô que non d'ailleurs ! Dom Juan que vous êtes, relisez Molière vous dis-je !

Et non, je ne vous dirais pas le pourquoi de mon tourment, ah vous dirais-je maman...

Mais finalement, l'un dans l'autre, j'ai au moins appris que cet autre ne pouvait arriver à la cheville, je dis bien la cheville de Phil, mon Phil, mon Tendre Phil, qui lui, même malade, m'a toujours envoyé un mot de toutes les façons qu'il ait pu le faire... Alors cet autre, s'il revenait sur mes Terres, je rejoins Carmen qui énonce "Prends garde à toi !"

Et basta ! 

lundi, 23 juin 2008

Daisybox en concert demain soir !

Hello à tous,

Eh oui, c'est demain soir que mon groupe de rock français amical joue, comme il y a trois ans maintenant... à la Boule Noire...

J'ai super hâte d'y être, je suis excitée comme une puce et rien ne me fera plus plaisir que de les entendre encore et encore... Non, ça c'est Cabrel, mais j'aimais bien cette chanson lorsque j'étais petite !!!

Donc, je reprends : ils sont en concert à la Boule Noire à 20h et si vous les aimez, au moins autant que moi, alors soutenez-les, à force de message sur Myspace ou sur leur site...

En avant la musique... 

 

mercredi, 21 mai 2008

Daisybox en concert !

 

Ils reviennent avec leur nouvel album et sont en concert le mois prochain à la BOule Noire où je serais (en espérant que ma cheville tienne...) Mais ça, c'est une autre histoire !! Et comme ça faisait longtemps que je n'avais pas blogguer de vidéo Youtube, vous voilà servis !! Enjoy their music !

dimanche, 13 avril 2008

Memories of Jazz

 

Last Monday I have been to a Jazz Club in Paris, a famous one, and I heard some Jazz music, one of my favourite artist, Django Reinhardt. he was not there, of course, as he died long time ago, but one fiddler, Tim Kliphuis was... He was sooo good, playing violon with art, sensibility and serenity. I loved it, I love his play. He was with the Rosenberg trio, whom I discovered. There were absolutely fantastic... And this Tim's show could show you how good musician and fiddler he is...

dimanche, 22 avril 2007

S'il fallait choisir ...

Depuis près de trois semaines, j'ai un billet qui s'élabore dans ma petite tête pour m'exprimer sur ce sujet sensible qui  me parle pas mais qui ne laisse personne indifférent.

Je passe un temps infini à me demander pour qui je vais voter ! Et je pose la question aux gens (amis, famille, collègue de boulot !) parce que je me sens perdue dans cet échiquier politique dans lequel je ne me retrouve pas, et de moins en moins.

A l’étranger en 2002, j’avais mené campagne pour les compatriotes français peu enclins à la notion de vote et avait réussi à les convaincre de faire des « procu ». Là, j’étais super fière parce qu’en plus, aidée par deux autres copains, on avait fait déplacer le sous consul de l’Ambassade de France… Mais, j’ai pas connu ni senti l’atmosphère ambiante de l’entre deux tours…

Aujourd’hui, je pense à ce temps-là, et je me demande à quoi je ressemblerais ce soir en écoutant/regardant les résultats…

Depuis trois jours, j’ai comme un nœud dans la gorge lorsque je pense aux résultats éventuels, car je ne peux m’empêcher de savoir que les sondages jusque là ne voulaient rien dire.

Alors, pour ne pas à avoir à y penser sauf hier soir ( !!), j’ai participé au collage d’affiches !

 

medium_Miss_Tic_-_Ceucidit16.JPG

Vendredi en fin d’après-midi, le boulot terminé, je rejoins notre Cath nationale, et découvre un caïd de l’encollage et Ceucidit encolleur recruté comme moi !

 

 

 

 

medium_Miss_Tic_-_Ceucidit26.JPG

 

Et vous pouvez les féliciter car ils ont super bien collé ! Au-delà ce collage, je retiens un chouette moment de partage, de franche rigolade et d’amitié !

 

medium_Miss_Tic_-_Ceucidit17.JPG

Les affiches ont été réalisées par Miss. Tic (un vrai talent), et on a eu le plaisir d’en avoir 14 différentes, quatorze affiches pour nous suggérer pour qui voter ?

Regardez, les photos de nos collages sont là :

http://www.flickr.com/photos/ceucidit/

 

et en bonus, les 14 aphorismes de Miss.Tic....

 

La France du bas résille

Gouverner nuit gravement a la santé mentale

Silence, on détourne

Impôt sur l'infortune

La France aux maliens, la bourgogne aux escargots

Impur désir d'avenir

Dans quel état j'erre

Ivre morte pour la patrie

Emmerdements durables

Protégeons les enfants, utilisons des préservatifs

On touche le fond sans les pensions

Le droit d'asile, une histoire de fous

Le travail nous retraite, la retraite nous travaille

mercredi, 31 janvier 2007

Un concept, le concert à emporter...Cali !

Vu chez Alban (merci à toi) et cette musique m'a remué le coeur... Cali, c'est quand même beau, je trouve... Bonne journée, profitez-en bien ;-)

dimanche, 30 juillet 2006

Les quais :-)

Ca y est, hier soir, je suis retournée sur les quais avec des ami(e)s, et j'y suis retournée hier soir toute seule... en espérant secrètement revoir l'affreux jojo qui m'a fait souffrir (ndr : ma dernière histoire de coeur ;-()

Ce que j'apprécie vraiment dans cette musique et tout ce qu'elle véhicule, c'est qu'elle est spontanée, il faut la vivre pour la comprendre (et vice versa aussi) et surtout une fois qu'on la vit de l'intérieur, on la danse avec presque délectations.....

J'ai retrouvé deux copains de mes cours, rien de plus. J'ai aussi rencontré trois garçons rigolos ! Pourquoi nos rapports avec les hommes (nos amis ?) sont-ils aussi compliqués ? Pourquoi sont-ils à la fois si proches, si distants et si étranges dans leur comportement pour nous séduire, nous ridiculiser etc, etc ???

Bon là, c'est pas le sujet, mais c'était juste une petite digression à développer prochainement !

Allez faire un tour sur les quais pour danser et vous éclater, et qui sait, peut-être nous croiserons-nous ?