Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 juin 2007

Pudeur

Lorsque les mots ont une envie irrésistible de sortir de ma bouche tellement plus vite que la musique, je m'arrache de la torpeur de la minute pour me précipiter sur une feuille de papier ou mon clavier !

Pudeur de m'exprimer sur moi, parfois, qqfois ici,

Pudeur de ne rien dire de ma vie telle quelle est/apparaît aujourd'hui,

Pudeur/froideur (?) de ce qui m'anime de l'intérieur et que je n'ose décliner ici,

Et finalement, certaines notes sont préparées avec beaucoup d'avance, et me permettent de mettre une distance certaine entre ce que je viens de vivre et ce que vous allez lire, parce que de l'eau, du temps a coulé sous les ponts, des images neuves égaient ma vie, me procurent un intense plaisir, du bonheur sur le bout des lèvres... et je ne suis plus du tout amère.

Parce que j'ai cette force d'aller toujours de l'avant, parce que j'ai cette certitude que demain sera demain et que, quoiqu'il en soit, il y a toujours un rayon de soleil chaque jour qui se déverse sur la toile de ma vie, qu'un bonheur se provoque, se met en place facilement, il suffit juste d'être à l'écoute de son être et de se faire confiance, de s'écouter et de voir que ce qui me tend les bras est juste devant moi ;-)

Avez-vous l'arc-en-ciel dans le ciel, la trace de l'avion dans ce ciel d'été ? Avez-vous remarqué le sourire bienveillant de cette femme âgée que vous avez laissée passer devant vous ? Avez-vous croisé le sourire de cet enfant qui tient la main de sa maman ce matin pour aller à l'école ? Avez-vous aperçu le regard gourmand de cette jeune femme sur le troittoir qui mange avec délectation cette pâtisserie appétissante ? Avez-vous vu ce chat qui s'étire de bonheur au soleil ? Avez-vous vu toutes ces choses, ces petits riens qui constituent la vie, et qui vous permetttent de vous dire que non, décidemment, la vie est belle...

Alors, ouste, froideur, ouste peur, ouvrez votre coeur à toutes ces choses et votre vie sera belle et extraordinaire ;-) 

 

 

mardi, 13 mars 2007

Ca sent l’été..

Un si joli ciel, un si beau soleil, et me voilà propulsé au paradis ;-)
 
Je me suis sentie bien légère ce we, même si qq parasites ont envahi ma tête brune.. déchargée de qq cheveux pour mon plus grand plaisir et bonheur… 

Eh oui, ça sent bon l’été, la danse, les vêtements légers, le corps qui s’élève, le cœur qui respire… 

Des petits bouts de bonheurs glanés au fil du vent, sur le clair de lumière du soleil 

Allez de l’avant, relever la tête sans affront envers la vie et encore moins envers moi-même, se faire confiance, confiance en son propre corps, faire les choses doucement… et pleurer si j’en ai envie, parce que j’ai mal, parce que ça passe pas, ce chagrin,

... bouh ;-) 

Mais il fait si beau, comme chante Vincent Delerm (vous l’avez vu samedi soir ??)