Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 mai 2008

Léger-été

free music

 

Ces mots sont une caresse
D'un autre temps, il s'adresse

Ces mots sont constants
S'effaceront-ils avec le temps ?

J'écris selon les règles du discours précieux
Qui sied tant au langage amoureux !

Ces mots sont une douceur
Ils parsèment mon chemin de bonheur

Ces mots sont effleurement
Et ne pourraient en être autrement

Légèreté de l'instant présent
La Vie, cet éternel recommencement.


jeudi, 29 mai 2008

Aperçu

Voilà, en bref, les citations qui me portent un peu plus chaque jour, j'en fais des références, des leitmotiv et j'en passe.. Alors je vous les édite afin que vous me dites ce que vous en pensez, sur un fond musical que j'ai sorti de la poussière ;-)

 


podcast

 

  • « Impose ta chance. Serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront. » - René Char
  •  « Vous êtes ce que vous avez été et serez selon ce que vous faites maintenant. » - Bouddha
  • « Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c’est savoir ; vouloir, c’est pouvoir ; oser, c’est avoir. » - Alfred de Musset
  •  « Agissez avec passion mais pensez avec clarté. » - Hannah Arendt
  • « Les hommes sont malheureux parce qu’ils ne réalisent pas les rêves qu’ils ont. » - Jacques Brel
  • « La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. » - Albert Einstein
  • « Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. » - Albert Schweitzer
  • « La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. » - Mère Teresa
  • « Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile.» - Sénèque
  • « Deviens ce que tu es, fais ce que toi seul peux faire. » - Frederic Nietzsche
  • « Si vous n’essayez jamais, vous ne réussirez jamais, mais si vous essayez, vous risquez de vous étonner vous-même. » - Lama Thubten Yeshe
  • « Attendre d’en savoir assez pour agir en toute lumière, c’est se condamner à l’inaction. » - Jean Rostand
  • « La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit. » - Oscar Wilde
  • « On ne sait bien parler que lorsqu’on sait se taire. » - Proverbe italien
  • "Vivre, c’est être pris à l’intérieur d’un conte de fée." - Christian Bobin

mercredi, 28 mai 2008

Lasse ?

Je crois être lasse de tous ces trucs qui m'empoisonnent la vie et l'existence.

Je continue de m'interroger sur le devenir de l'être, de moi-même sur cette terre et surtout  de réaliser que pour avancer, il faut savoir prendre des décisions douloureuses : à savoir, laisser tomber certaines choses.

Peut-être que ce blog en fera partie, mais d'autres liens plus proches risquent de pâtir de mes décisions, certes peut-être impulsives ou hâtives, mais je pense qu'il serait enfin temps que je pense à moi et pour moi et que je fasse fî et défitivement taire toutes ces grandes G...... autour de moi qui s'acharnent contre moi.

Je ne suis pas là pour me plaindre : j'en ai déjà plus qu'assez de me lamenter sur mon sort et de me plaindre ici, de me plaindre de la vie que je mène et de me plaindre de la vie qui m'est douloureuse depuis le décès de Philippe.

Non, c'est juste un constat, un état des choses qui fait que peut-être je n'écrirai plus ici.

Lasse de devoir expliquer à longueur d'années pourquoi j'ai dit telle ou telle chose, pourquoi j'ai exprimé ceci plutôt que cela...

Lasse et dépitée de m'être encore fait avoir en toute beauté par Smart. Ca a pas loupé : l'Autre est revenu à la charge, et l'a crue : résultat, je suis mise à nouveau en porte à faux face à toute l'équipe...

Ca devait bien arriver, je le sentais couver cet affrontement bientôt final. 

Dieu qu'elle ressemble à qqn d'autre : ils sont exactement pareils : leur seul but : m'évincer de leur territoire que d'après eux, j'occupe, je monopolise.

Tant de haine me dépasse tout simplement.

Alors je dis stop.

La solution n'est ni la fuite, ni un repli sur soi, non. Mais, si réactions il doit y avoir, je ne suis pas certaine d'avoir la meilleure : en général, je me bats, je prends l'ennemi de face, sans  sourciller. Sauf que là, je suis avertie, donc, je ne prends pas les choses de front, non je vais faire preuve de finesse et d'intelligence (paraît que j'en ai, dites !).

Je sens que l'armée en face prépare ses munitions et attaques, je les attends de pieds/mains fermes. Je ne sais pas encore quels arguments j'avancerai, mais j'essaierai de la jouer habile ;-)

Y en a qui veulent goûter ma soupe aux carottes ?!