Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 août 2010

Impossible de s’y mettre !

C’est l’été en tout cas, les vacances d’été. Et normalement, ça rime avec lenteur et aussi peut-être avec ne rien faire, écouter le temps s’étirer...

 

L’an dernier, j’avais un max de boulot, tant que parfois, c’était comme une course effrenée contre le temps lui-même, quelle hérésie ! Je courais à en perdre haleine pour avancer et rendre le maximum de choses avant mon départ en vacances, tout comme j’organisais ma rentrée que je savais d’avance être de folie.

 

Cette année, c’est différent, j’ai bien bossé et j’attends le retour d’un de mes prestataires, mais il est super lent, en tout cas, il n’avance pas comme on voudrait. Etant donné que je suis (toujours) toute seule sur le projet, et que le projet se termine, ça m’embête car j’ai de moins en moins de trucs à faire. Mon boss et la DRH le savent, rdv en septembre pour des perspectives, mais là n’est pas le sujet d’aujourd’hui (plus tard, je vous mettrais à contribution, forcément !).

 

Non, c’est que comme je n’ai quasiment plus rien à faire, la motivation s’amoindrit et la cadence aussi... Je lis mais n’avance pas dans ce qui est à faire : préparation de dossiers pour faire avancer certains sujets pour la rentrée, ... y en a quand même à faire !!!

 

Et puis, être force de propositions va leur montrer qu’ils ont eu raison de me faire confiance et moi de me faire confiance...

10:37 Publié dans At work | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : work